Ca court sur le net... La crise vue par un suisse hum !!!

Publié le par 83600

L'auteur du commentaire ci-dessous est américain, il s'appelle Marc Faber. Il est spécialiste en investissements et possède une entreprise. En juin 2008, quand le Gouvernement Bush étudiait la possibilité de lancer un projet d'aide à l'économie américaine, il terminait sa rubrique mensuelle par un commentaire à la fois amusant et tragique... 


''Le Gouvernement Fédéral va concéder à chacun d'entre nous une bourse de 600,00 dollars. 
- Si nous la dépensons au supermarché du coin, cet argent part en Chine.

- Si nous dépensons l'argent en essence, il part chez les arabes.
- Si nous achetons un ordinateur, il ira aux Indes.
- Si on achète des fruits et des légumes, l'argent va au Mexique, Honduras et autre.
- Si on achète une bonne bagnole notre fric va en Allemagne.
- Si on achète des babioles, le fric part à Taiwan et n'aidera pas notre économie. 

La seule façon de maintenir l'argent aux États Unis, c'est de le dépenser avec des prostituées et en achetant de la bière, si l'on considère que ce sont les uniques biens que l'on produit encore par ici ! 
Donc en faisant la bringue, j'accomplis mon devoir civique .
 

Et maintenant, même plus la bière, car le groupe brésilien Ambeve a acheté Budweiser. Il ne reste plus que les prostituées ...

Hélas, presque toutes proviennent d'Amérique Latine !"


C'est vraiment la crise !


Marc Faber a acquis sa réputation en investissant sur des marchés
délaissés ou dévalués...
Sa résidence et ses bureaux principaux sont désormais en Thaïlande, mais il entretient toujours une succursale à Hong Kong
Même si c'est bien vu, n'a t-il pas une part de responsabilité dans la crise ?

Commenter cet article

memos 30/10/2009 18:29


Ceci démontre bien ce que représente un donneur de leçon comme nous en possédons beaucoup à commencer par les politiques et les médias : "Faites comme je dis mais non comme je fais" !


philippe 29/10/2009 06:29


Il faut défendre le commerce de proximité, nous devons le faire et nous pouvons y arriver, il faut que de plus en plus de personnes y adhérent.... Nous citoyen de France reprennons le chemin de la
politique c'est possible de le faire : nous le faisons ici à Wormhout dans le nord... Nous n'avons aucune pression bien au contrire, on valorise nos choix et nos actions, on montre l'exemple
citoyen !!!! C'est possible


Florentin 28/10/2009 18:44


Ce monsieur fait partie de ceux qui se foutent de la gueule du monde !


trublion 28/10/2009 16:54


toujours l'histoire du fétu et de la poutre !
Même un banquier indien a fait fortune , en prêtant aux pauvres , comme Tapis chez nous qui profitait du malheur des entreprises


musique2009 28/10/2009 05:35


Je ne suis pas apte ni ne veut refaire le monde mais cette société basée uniquement sur le fric me dérange mais malheureusement sans argent on ne peut vivre.BB